Voyage: Sur les rails à bord du Canadien

Tout a commencé fin juin, alors qu’une amie m’informait que VIA Rail recherchait des blogueurs afin de les inviter sur le Canadien, train emblématique de la compagnie.

Sans trop savoir dans quoi je m’embarquais, j’ai rapidement envoyé ma candidature pour finalement être sélectionné! Quelques jours plus tard, un courriel qui m’annonçait la bonne nouvelle!

Donc, le 7 juillet dernier, je quittais Québec afin de découvrir l’Ouest de notre grand pays à bord de VIA Rail. Au menu? 4 jours de bonne chère et de paysages à couper le souffle, afin de découvrir la nouvelle carte du train!



8 juillet 2012

Après une journée à courir à Toronto pour tout voir de ma to-do list, j’ai eu ma première nuit de sommeil à bord du train. Les highlights de la journée:

  • Musique en matinée avec une musicienne invitée sur le train: Annie Becker
  • Pour le dîner, c’était un wrap au poulet BBQ
  • Première sortie du train vers environ 16h à Hornepayne, ON 
  • Pour le souper, une excellent côtelette de veau, que j’aurais commandé une seconde fois tellement c’était bon!
  • Visite des cuisines. Verdict: Chaleur et espace minuscule. Totalement impressionné qu’ils arrivent à tout faire dans une aussi petite cuisine en plus du défi du train qui bouge
  • Premier coucher de soleil à couper le souffle. J’étais super content puisque au même moment nous passions devant un lac ce qui a donné une photo magnifique

9 juillet 2012

  • Arrêt d’environ 4h à Winnipeg, MB
  • Tour de ville où l’animatrice était vraiment nerveuse parce qu’elle avait des journalistes (nous) à bord. Ça m’a tout de même donné le goût de retourner visiter Winnipeg
  • Visite du Forks Market où on retrouve des produits locaux. Découverte de la visite: les baies d’amélanchier (Saskatoon berries) un hybride entre une groseille et un bleuet 
  • Rencontre de la propriétaire de Grass Roots Prairie Kitchen et Tall Grass Prairie Bakery, qui a aidé plusieurs fermes locales à se remettre sur pied.
  • Au dîner, nous avons tous été surpris de retrouver des baies d’amélanchier en sauce au menu: un beau clin d’oeil aux produits locaux.
  • Les Prairies c’est beau (et jaune!)
  • Dégustation de bières canadiennes: à ma grande surprise, aucune bière québécoise, un peu décevant
  • Pour souper, un pavé de thon avec un coulis aux poivrons rouges et paprika, c’était très beau en bouche et en assiette!
  • Ma première “vraie” dégustation de vin. J’y ai appris les bases et j’ai aussi appris qu’au final, il n’y a pas de bonne réponse lorsqu’on goûte du vin, chacun a des sens différents

10 juillet 2012
  • La journée commence en force avec une passagère qui se fait sortir du train par le RCMP: à ce qu’on a entendu, elle voulait fumer sur le train et a frappé et mordu des membres de l’équipe tellement elle était en manque!
  • Gros hit au brunch: confit de canard sur oeuf bénédictine et pain doré rempli de gâteau au fromage
  • Petit arrêt à Edmonton, AB pour ajouter le wagon panoramique! J’aurais aimé pouvoir voir le centre-ville d’Edmonton, mais la station de train se trouve en périphérie 
  • Après le gros brunch du matin, au dîner j’opte pour une option plus légère: salade d’agrumes
  • Pour le photographe en moi, le fun commence: on entre dans les Rocheuses! 
  • Arrêt d’environ 2 heures à Jasper, AB. J’en profite pour aller prendre un espresso chez The Other Paw Bakery Café. Tous les commerces ont des statues d’ours à leur porte
  • Pour souper, une côte d’agneau tout simplement sublime!
  • Hit touristique de la soirée: Pyramid Falls, où nous avons pu sortir notre tête du train et sentir la bruine émanant des chutes, tout ça accompagné d’une odeur de pin totalement sublime!
  • Coucher de soleil épatant avant le dodo.

11 juillet 2012

  • Super impatient d’arriver, malheureusement on a accumulé beaucoup de retard au compteur, près de 3h.
  • Arrivé à Vancouver, déjà en mettant le pied dans Pacific Central Station, je sais que je vais tomber en amour avec Vancouver et la côte ouest, à l’aventure!

Expérience générale

  • La chambre était beaucoup plus confortable que je me l’imaginais
  • La bouffe était vraiment exceptionnelle compte tenu des différents facteurs à considérer sur un train (mouvement, espace limité, approvisionnement) 
  • Personnel super attentionné et à l’écoute (surtout en anglais par contre :))
  • Le petit chocolat sur la taie d’oreiller à tous les soirs: makes my night! 
  • Les activités à bord, comme les musiciens, les dégustations de vins et de bières locales et le bingo (oui, oui!)
  • Rencontrer de nouvelles personnes, tisser des liens
  • Prendre sa douche en bougeant, c’est vraiment spécial, on s’y habitue par contre.

Recommandations & Inconvénients

  • Ne surtout pas être sur un horaire ou être pressé: vous allez passer un mauvais voyage si vous êtes un time control freak! Étant donné que VIA Rail loue les rails au Canadien National, les trains de marchandises ont priorité sur les trains de passagers, du coup, VIA Rail obtient souvent des retards.
  • Ne pas apporter trop de bagages: vraiment le strict nécessaire! Et évrifiez les dimensions de vos valises avant de partir! Au retour à Québec, à Vancouver, j’ai dû laisser mes deux valises dans les bagages enregistrés car l’agent à la gare ne voulait pas me laisser entrer dans le train avec ces valises…
  • Évidemment, on est dans le Canada anglais: parler anglais est un très bon atout car plusieurs membres de l’équipage à bord du train ne parlent pas du tout français. Ça peut donc compliquer les interactions lorsqu’on parle uniquement français.
  • Éviter d’être végétarien, ou encore se préparer à être un peu plus carnivore qu’à l’habitude car le menu végétarien est très limité 

Gens rencontrés

Évidemment, à bord, j’ai rencontré des gens super

Tout d’abord, j’ai fais la rencontre de Mayssam de Will Travel For Food (que je lisais et admirais depuis un bon bout déjà!)

Ensuite, j’ai fais la rencontre de Dustin de Food Guy Montreal et Street Food Montreal. Il m’a fait découvrir le scotch sur le train et j’ai vraiment apprécié!

Valerie, l’éditrice bouffe du Reader’s Digest qu’on peut lire sur Open Kitchen et plusieurs autres publications. J’ai vraiment aimé adoré son ouverture et son attitude décontractée!

 

Finalement, Martine aussi connue sous le nom de nivuniconnu, j’ai vraiment aimé partager le (très) long retour au Québec avec toi! 

Pour terminer, Martin Gemme, notre hôte sur le train qui était toujours la pour répondre à toutes nos questions de foodies, nous faire une dégustation personnalisée de vins locaux et j’en passe. Un gros merci!

J’ai vraiment adoré faire ce voyage, c’était définitivement l’occasion d’une vie et j’espère que j’aurai l’occasion de le refaire un de ces quatre. Je conseille à tout le monde de prendre le temps de faire ce voyage au moins une fois dans leur vie, c’est marquant! 

Prochaine destination? En ce moment, je regarde beaucoup pour retourner sur la côte ouest des États-Unis, l’Islande et le Maroc. J’ai hâte!

Recent comments

Blog comments powered by Disqus
Pin It